A Nous De Decider

Publisher:  Association des Forestiers du Nouveau Brunswick et du Quebec, Canada
Year Published:  1977  
Pages:  7pp   Price:  gratis  
Resource Type:  Article
Cx Number:  CX488

Ces pages detaillent l'histoire et principes de l'associaton des forestiers.

Abstract:  Ces pages detaillent l'histoire et principes de l'associaton des forestiers. Ils ont commence enfevrier '72 avec une vingtaine de bucherons de la region. Une manifestation de 250 bucherons a Frederiction en avril '73 et un congres a Edmundston en octobre '74 (regroupant 400 personnes y compris une cinquantaine d'invitees et de collaborateurs) leur enhardirent. Ils ont reformule leurs objectifs:

a) reconnaissance du metier de bucheron
b) avoir une formule d'impot appropriee
c) eliminer le salaire a job ou ameliorer la scale.
d) prise en main des ressources naturelles: arreter la coupe a blanc et eviter le gaspillage
e) accelerer le reboisement
f) travailler chez nous

Au cours de ces annees d'existence, l'association a ete amene a offrir des services de caractere individuel ou collectif a sa premiere clientele, soit les travailleurs forestiers. On a vu aussi la situation plus claire. C'est l'insecurite qui domine. Les forestiers changent souvent d'employeurs (6 bucherons sur 10 ont change de compagnies en 5 ans et 22 percent de l'ensemble ont change quatre fois et plus). Ils craigment la mechanisation, les blessures et l'age. De plus, l'ouvrage est souvent perturbe par des arrets temporaires et subits; surplus de bois, conflits de travails, mauvais temps, ennuis mechanique.

Mais, par la promotion des interets des forestiers, par la defence de leurs droits (accidents, sante, chomage, comptabilite, impots), on rend les travailleurs plus surs d'eux-memes.

Apres ces experiences, l'association conclue qu'il doit, avec des centrales syndicales, mener des luttes sur le terrain economique (meilleures salaires, securite d'emploi, etc.) afin d'assurer leur droit de subsistance. Les capitalistes occupent le secteur politique et nous repriment jour apres jour par leur sales lois anti-ouvrieres.

De plus en plus ils arrivent a la conclusion qu'il est impossible de s'en sortir dans le systeme capitaliste actuel, que c'est une illusion de penser qu'on peut controler quelque chose tant que ce seront les capitalistes qui feront regles de jeu, que les gouvernements ont au service des compagnies, et les lois qu'ils votent ne vont que dans les interets des capitalistes.
Insert T_CxShareButtonsHorizontal.html here